societaires.caisse-epargne.fr - #ETUDE | L’entrepreneuriat féminin sur les réseaux sociaux
20/03/2019

#Association Savoirs pour Réussir : retour sur une année 2018 riche en

Emilie AUJARD-LANG, Chef de projet de l’association dans le Haut-Rhin revient sur les évènements qui ont marqué l’année 2018 !

Lire la suite

27/02/2019

La CEGEE partenaire du Hackaton Femmes et Entrepreneuriat

Le rendez-vous était donné à Strasbourg le 1er février. Retour sur ce bel évènement !

Lire la suite

16/01/2019

A la rencontre des Relais sociaux des Structures d’Insertion par

L’IAE est une fédération de 402 structures d’insertion présentes sur le territoire de la Lorraine Champagne-Ardenne. Elle est soutenue par la CEGEE...

Lire la suite

#ETUDE | L’entrepreneuriat féminin sur les réseaux sociaux

Quelle place occupe l’entrepreneuriat et en particulier l’entrepreneuriat féminin sur les réseaux sociaux ? La Caisse d’Epargne dévoile les résultats de son étude
Cette étude s’inscrit dans une série d’actions marquant l’engagement de la Caisse d’Epargne en faveur de l’entrepreneuriat féminin. Convaincue qu’il s’agit d’un enjeu économique et d’innovation sociétale, elle s’est fixée comme objecif de donner davantage de visibilité à ce sujet afin de faire évoluer la société vers plus de mixité.

L’étude de la Caisse d’Epargne et de Kantar TNS a analysé sur neuf mois, entre septembre 2017 et mai 2018, les publications relatives au sujet de l’entrepreneuriat et notamment de l’entrepreneuriat féminin sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums. L’étude a relevé un volume important de publications, soit 820 000 mentions liées à l’entrepreneuriat dont 90 000 à l’entrepreneuriat féminin, un sujet très discuté sur les réseaux sociaux.

Sur quels réseaux parle-t-on d’entrepreneuriat ?

Les deux réseaux sociaux qui génèrent le plus de posts sont Twitter (59 %) et Instagram (33 %). Les forums et les blogs sont générateurs d’une part beaucoup plus faible de publications (près de 8 %), mais leurs contenus sont plus riches et plus détaillés. En revanche, l’entrepreneuriat est très peu évoqué en vidéos sur Youtube avec moins de 1 % des contenus.

Les réseaux sociaux s’emparent du sujet sous leur prisme habituel. Twitter se fait l’écho d’informations et d’opinions sur l’entrepreneuriat et son écosystème économique. Les pouvoirs publics sont les plus actifs (18%) au travers principalement de discussions sur le statut des entrepreneurs. Les médias (9 %) arrivent ensuite en 2e position avec de nombreux posts sur la création et l’innovation technologique.

5c5c4db01416ef7a97200a9f

Focus sur l’entrepreneuriat féminin

L’entrepreneuriat féminin représente 11 % des conversations liées à l’entrepreneuriat sur les réseaux sociaux. Autant discuté sur Twitter que sur Instagram, ce sujet est particulièrement relayé lors de la Journée de la Femme avec 3 500 mentions le 8 mars 2018 (vs 360 / jour en moyenne).

Sur Twitter, la population qui s’exprime sur l’entrepreneuriat féminin est plus souvent âgée de 35 à 44 ans, surtout située en région parisienne (73 %) et comprend autant d’hommes que de femmes. Sur Instagram, elle est principalement féminine (88 %) et âgée de plus de 30 ans.

Le secteur de la banque et de l’assurance est le plus actif sur ce sujet. Acteur majeur du soutien à l’économie, il représente à lui seul un tiers des prises de parole.

L’entrepreneuriat : le partage d’un état d’esprit

5c5c4fc112574a7c7f1aa57b

 

Les conversations peuvent être regroupées en 7 thématiques clés :

La première d’entre-elles, « Partager un état d’esprit » (30 % des publications), se traduit dans de nombreux posts relatifs à la création, à l’innovation et au mouvement.

Sur Twitter, le mot « #startup » est le hashtag le plus utilisé. Sur Instagram, l’approche est plus personnelle et émotionnelle avec une mise en scène de la vie et de l’état d’esprit de l’entrepreneur.

Le champ lexical est celui de la motivation, du style de vie. Les hashtags, tels que #businesswoman, #girlboss ou #ladybosstémoignent de la fierté d’être une femme entrepreneure. Parallèlement, de nombreux posts reflètent les difficultés à concilier vie professionnelle et vie privée.

La Caisse d’Epargne, partenaire des femmes entrepreneures

Depuis 13 ans, la Caisse d’Epargne œuvre en faveur de l’entrepreneuriat féminin. En 2017, elle a renouvelé la signature d’un accord-cadre avec l'Etat afin de porter la proportion de femmes entrepreneures à 40 % d’ici 2020, sachant que seulement 32 %* des créations d’entreprise en France sont réalisées par des femmes.

Elle a également lancé un programme intitulé #FemmesDeTalent qui comporte de nombreux engagements et initiatives, tels que le soutien actif aux réseaux d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprises par des femmes, le développement de solutions de financement dédiées et la réalisation d’actions de communication pour accompagner le changement de la société en faveur d’une plus grande mixité.    

Pour en savoir plus sur l’engagement de la Caisse d’Epargne, cliquez ici

*Agence France Entrepreneur 2016
 
                

Femmes entrepreneures... #FemmesDeTalent