societaires.caisse-epargne.fr - Nomination de Jean-Michel Szydlowski au directoire de la Caisse d'Epargne Normandie

Nomination de Jean-Michel Szydlowski au directoire de la Caisse d'Epargne Normandie

Le conseil d'orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Epargne Normandie a nommé, le 31 mai 2013, Jean-Michel Szydlowski, membre du directoire en charge du pôle de la banque du développement régional (BDR)*.

Szydlowski JM webJean-Michel Szydlowski aura, à ce titre, la responsabilité de l'animation des marchés des entreprises, de l'économie sociale, du secteur public territorial, du logement social, des professionnels de l'immobilier, sur lesquels la Caisse d'Epargne Normandie compte renforcer davantage encore sa présence.

Diplômé de 3ème cycle de l'IAE de Paris, Jean-Michel Szydlowski, 56 ans, marié, trois enfants, a démarré sa carrière en 1982 à la Chambre syndicale des Banques Populaires pour y exercer différentes fonctions d'audit avant d'être chargé de mission auprès du président du Groupe Banque Populaire.

En 1995, il rejoint la Banque Populaire de la Côte d'Azur comme directeur des crédits.

Il prend, en 1997, la responsabilité de l'exploitation commerciale de Factorem, avant d'en devenir le directeur général adjoint. En 2000, il intègre Eurofactor, en tant que directeur des finances et risques. Il prend ensuite la direction générale de Martin Maurel Sella en 2001.

En 2004, Jean-Michel Szydlowski rejoint le réseau Caisse d'Epargne. D'abord membre du directoire en charge des finances et des risques à la Caisse d'Epargne Côte d'Azur, il devient en 2008 membre du directoire en charge du pôle BDR à la Caisse d'Epargne Midi-Pyrénées.

Pour rappel, à l'issue d'un premier cycle de cinq ans, la Caisse d'Epargne Normandie, créée en juin 2008, a conforté son ancrage de proximité et renforcé ses capacités de financement au service de l'économie normande. Dans un environnement marqué par un ralentissement économique et la raréfaction de la liquidité, elle a augmenté de 50 % ses encours de crédits qui dépassent désormais les 9 milliards d'euros. Elle a notamment accompagné des projets majeurs sur son territoire, comme par exemple la reprise de la Clinique Mathilde à Rouen, la construction du futur TGI de Caen ou la rénovation du pont de Tancarville.

(*) Cette nomination est soumise à l'agrément du conseil de surveillance de BPCE.